Le produit

CONDOR : gamme de peintures, anti-mousse et hydrofuge.

L’ entreprise

L’histoire de l’entreprise de peinture Diot SA commence par un nom, celui d’Eugène Diot. En 1888, il crée une droguerie à Angers spécialisée dans la vente du verre. Pendant la Grande Guerre, et en raison de l’incendie des bâtiments, il installe son commerce au 38 rue Boisnet. Par la suite, la reprise de l’entreprise par sa veuve et son comptable est d’abord marquée par le progrès avec l’arrivée des premiers véhicules, jusqu’à la fin des années 20 et le crash monétaire. La société change de mains et devient, en 1938, une manufacture de peinture : c’est le début de la fabrication des blancs broyés. 10 ans plus tard, Diot s’oriente vers le négoce et le nouveau marché de la peinture « prêt à l’emploi ». En 1988, Jean-Luc Grimonpont devient PDG de l’entreprise qu’il déménage en 1997 dans la zone industrielle d’Écouflant.

Dans un marché très concurrentiel dominé par quelques gros industriels, Diot se distingue par sa volonté de conserver une part de fabrication. Sous sa marque Condor, la société offre une gamme d’une dizaine de peintures, mais aussi des produits anti-mousse et hydrofuge. Et pour rester au plus près de sa clientèle, principalement basée dans le grand ouest, Diot SA s’est dotée d’un service de livraison, et a ouvert des points de vente à Rennes, Tours, Cholet et Nantes.

 

« Nous sommes fiers de produire en France, et plus particulièrement en Anjou. Notre clientèle vient du grand ouest et nous sommes convaincus qu’il s’agit d’un argument de choix pour eux. Rares sont les fabricants de peinture dans notre région, qui plus est de notre taille. Nous sommes heureux de compter parmi ceux-ci et souhaitons le mettre en avant. »

Arnaud Grimonpont

Diot SA

34, bd de l’industrie, ZI Ecouflant

49103 Angers Cedex 02

02 41 27 22 00

Où trouver ce produit ?

Site internet